French Chinese (Simplified) English Italian Portuguese Russian
  • Nouvelle DS 5 2015

    La déesse réinventée.

  • Apple Watch Edition

    Bien au-delà d'une montre luxueuse (MàJ).

  • Skully AR-1

    Le premier casque de moto à réalité augmentée.

  • Xhibitionist

    Un super-yacht de 166 pieds aux allures de 'Batmobile'

  • Tesla Model S ‘Dual Motor’

    Électrique, futuriste & automatique.

  • Rolls-Royce Series II 2014

    La Ghost revisitée.

  • GEOS

    Une véritable stratégie préventive de protection de vos yachts.

  • Collection Louis Vuitton pour BMW i8

    Vos bagages en harmonie avec la nouvelle BMW i8 100% électrique.

  • LaCie Sphere Christofle

    Le titan des disques durs.

  • Collection « Teck-Time »

    Un nouveau concept de bien vivre « Outdoor » par Paris Vert Ouest.

  • Mac Pro or/chrome

    Puissance & luxe réunis.

  • Le Ritz-Carlton Herzliya

    Une nouvelle dimension luxe en Israël.

  • Google Glass

    Le marché des lunettes de luxe connectées.

  • Catana 70

    Le grand frère du Catana 59.

  • Beats Studio « Gold 24 carats » by Dr. Dre

    Le must du son.

  • Le Jardin du Bristol

    Une invitation au rêve en plein cœur de Paris.

Canados 90 Open, un pas vers la perfection

Canados 90 Open


Canados 90 Open, un pas vers la perfection

Magnifique unité, que l’on doit aux architectes Luiz De Basto et Salvagni Architetti, le Canados 90 Open fait partie d’un cercle élitiste de navires très haut de gamme à la finition exemplaire autant sur le luxe, le confort, le design et, comble de bienfait, insensible à la houle et au clapot…Un essai en haute mer aura suffi pour s’en convaincre.


Texte Joël Zerbib  /  Photos Jerry Spring (Nikon D3) et constructeur


Ligne tendue, pont légèrement inversé, cockpit aérodynamique et fluide, carène agressive à V profond, redans saillants, tout est là pour affronter la mer, l’océan, et ce par tout temps. Une motorisation musclée est à la disposition du Canados 90 afin de forcer la vague si besoin avec des transmissions Arneson Drive qui plus est ! Le Chantier frappe un grand coup en visant Pershing et Riva notamment sur le segment des Open haute couture…


On aborde le navire à quai par la poupe, via une passerelle télescopique et escamotable en teck et inox à bâbord, on surplombe ainsi la plateforme de bain elle aussi en teck massif. On aperçoit le garage contenant l’annexe, les jets et autres « toys » embarqués, un escalier à tribord permet aux baigneurs de remonter sur la plage arrière. Le navire essayé est entièrement revêtu de bambou pour le sol, les marches, certaines parois, ainsi que le poste de commande à la timonerie. L’effet est saisissant, très chic, ouvrage de belle facture à l’attention des ateliers et du stylisme du chantier. Des enrouleurs à commande électrique en inox massif permettent aux marins d’arrimer le navire avec facilité lors des manœuvres au port, le travail d’intégration dans la structure est somptueux, un détail qui donne le ton sur le niveau de finition de l’unité. La vaste plage arrière accueille une dizaine de personnes à la fois sur le grand bain de soleil, sur un large sofa ou confortablement assis sur trois fauteuils en inox et cuir traité autour d’une table pour déjeuner à l’ombre de la casquette du cockpit. On aime le soin apporté au vaigrage, aux coutures des différents cousins ainsi qu’au mobilier haut de gamme. Bonne note également aux mains courantes judicieusement disposées ça et là pour le confort et la sécurité de chacun à bord.


Une fois le seuil du salon franchi, on s’aperçoit de la qualité du travail apporté au sol entièrement recouvert de bambou traité et vernis mat ; le mobilier et certaines parois du Canados 90 Open sont également dans la même matière, original et design à souhait. Sofas à bâbord en cuir blanc surligné de noir aux coutures, meubles art déco, plafonniers, vaigrage, table à dîner, fauteuils, tout est parfaitement en harmonie pour flatter les sens du propriétaire et des plaisanciers.


La timonerie en position centrale face à un large pare-brise en trois parties offre une vue imprenable sur le pont et l’avant du navire. On adore le nombre d’ouvertures, de baies vitrées et autres hublots sur l’extérieur offrant un bain de lumière dans le cockpit, qui dispose d’un toit ouvrant électrique indispensable par grosses chaleurs, mais l’unité a comme à l’accoutumé un système de climatisation réversible évidemment, on aime toutefois le petit courant d’air naturel…
 
Poste de commandement et cap au large
 
Pas moins de quatre écrans au tableau de bord afin d’embrasser d’un coup d’œil les différents paramètres du navire, la vitesse, les régimes moteurs, le cap, les différents niveaux, le sondeur, le contrôle radar, les flaps, le routeur, la caméra vers l’arrière… Le tableau est gainé de cuir noir satiné afin de limiter les reflets parasites et une incrustation en bambou au niveau des manettes de gaz, des inverseurs électroniques, des joysticks d’hélice d’étrave pose la touche finale à un design chic et élégant. La direction est assurée par un volant mono barre en alu entièrement gainé du même cuir noir satiné, bel ensemble décidément somptueux. On accède aux différentes cabines par un escalier à bâbord, lui aussi entièrement en bambou vernis mat du plus bel effet.


Les deux MTU de 2400 chevaux ronronnent de plaisir, le déhalage à quai ne pose aucun problème aidé par les hélices d’étrave, la sortie du port à faible vitesse permet de faire un tour complet à l’avant du navire et découvrir le vaste bain de soleil, les larges passavants protégés à la fois par le franc bord rehaussé ainsi que le solide balcon inox. On notera l’insert antidérapant sur la tonture inversée, excellente initiative, preuve une fois encore du souci du détail sur le Canados 90 Open par le Chantier italien. On se rend compte de l’extérieur que le pare-brise est d’un seul bloc en verre « securit » fumé armé de trois essuie-glaces type automobile à vitesse variable. L’intérieur est donc en trois parties afin de renforcer statiquement la taille dudit pare-brise contre une éventuelle vague « assassine » ! En mer il vaut mieux prévoir…


On monte le régime des moteurs et aussitôt on ressent la poussée des Arneson Drive, d’ailleurs la gerbe d’écume qui s’en suit offre aux passagers à l’arrière une impression de puissance impressionnante. Les 47 nœuds franchis allègrement donnent le niveau de ce vaisseau à vocation sportive : pas de vibration parasite, aucun marsouinage constaté. A ces vitesses, il vaut mieux fermer le toit ouvrant, sage précaution, la barre répond et le navire se pose sur les redans sans rechigner, le clapot est avalé sans heurt et sans à-coups d’aucune sorte, une coque bien née et une motorisation parfaitement adaptées offrent à ce vaisseau une tenue hors norme. Bravo les ingénieurs !
 
Fiche technique :
 
Longueur : 28 mètres                                 
Largeur : 6.30 m                                       
Tirant d’eau : 1.40 m                                 
Tirant d’air : 7.85 m                                                   
Consommation : 800 litres/heure
Motorisation : 2 x 2 400 ch. MTU
Propulsion : Arneson Drive ASD 15 L
Boîte de transmission : ZF 3060
Homologation : pour 10 personnes
Vitesse maxi : 47 nœuds
Vitesse de croisière : 42 nœuds
Hélices : Rolls
Générateur : Köhler 2 x 27 kW Désalinisation : HP 180 litres/heure
Climatisation : Condaria 120.000 Btu
Fuel capacité : 1 980 us gal.
Capacité eau : 343 us gal.
Autonomie : 480 miles nautiques
Poids lège : 54 tonnes                                           
Equipage : 2 + 1 capitaine                                    
Couchages : 4 cabines

Site Statistics

  • Current Active Users16
  • Active Guests16
  • Active Registered0
  • Unique Visits Today94
  • Unique Visits Yesterday28
  • Visits This Week377
  • Visits Previous Week263

Must Have

Must Have

DOSSIER/OBJETS CONNECTÉS

Magazine

Magazine M&Y

Collections M&Y

Mac Pro or/chrome, la puissance et le luxe réunis

▲ Mac Pro or/chrome, puissance et luxe réunis.




LaCie Sphère Christofle

▲ LaCie Sphère Christofle, le titan des disques durs.




Beats Studio by Dr. Dre "Collectors Series" or, le must du son !

▲ Beats Studio édition Gold, le must du son.